Les mensonges ...


Qu’est-ce qui peut bien encourager les enfants à raconter des mensonges?! Les enfants sont portés à mentir puisqu’ils obtiennent souvent des gains lorsqu’ils agissent ainsi! Ce sont ces gains qui les motivent aussi fréquemment à mentir de nouveau... Différentes raisons peuvent pousser les enfants à mentir. La crainte de se faire punir, pour attirer l’attention des autres ou bien pour éviter de faire une tâche ménagère en sont quelques exemples.


Votre tout-petit vous a peut-être déjà raconté des histoires qui sortent de l’ordinaire. Il lui arrive aussi possiblement d’ajouter ou de transformer « quelques détails » lorsqu’il vous raconte le déroulement de sa journée. Il est tout à fait normal qu’avant l’âge de 6-7 ans votre enfant ne soit pas toujours en mesure de faire la distinction entre l’imaginaire et le réel. À cette période du développement, les enfants peuvent avoir une imagination très fertile. Leurs petits mensonges ont rarement pour objectif de vouloir tromper l’adulte. L’enfant doit développer une certaine maturité sur le plan intellectuel avant de bien comprendre l’impact relié à ses mensonges.


Voici quelques conseils pour prévenir et mieux réagir face aux mensonges :


- Lorsque vous savez avec certitude que votre enfant vous ment, vous pouvez lui démontrer que vous êtes déçu de son geste. Dites-lui calmement et tout simplement que vous connaissez la vérité et appliquez une conséquence cohérente dans cette situation. Vous pouvez également lui donner l’occasion de se reprendre et de vous dire la vérité.


- ​Privilégiez les gestes de réparation comme conséquence pour les mensonges. Vous pouvez demander à votre enfant de faire ses excuses et de faire un bon geste tel que de réparer le bien brisé, aider la personne blessée ou bien lui rendre service.


- ​Intéressez-vous à ce que vit votre enfant et tentez de découvrir la raison qui pourrait le pousser à mentir. Il ment peut-être parce qu’il souhaite impressionner son entourage ou bien puisqu’il aimerait se sentir plus important. Votre écoute et votre compréhension de la situation sont grandement importantes et peuvent être efficaces pour dissuader votre enfant de mentir. Il est aussi toutefois possible qu’il soit difficile pour votre jeune de parler du sujet. Vous pouvez alors lui nommer vos hypothèses et votre perception de la situation pour favoriser le dialogue.


- ​Parlez-lui des valeurs qui sont importantes pour vous et qui vous tiennent à cœur. La lecture de livres pour enfants sur ce thème peut être un excellent moyen pour aborder le sujet. Lorsque votre enfant ment, vous pouvez lui rappeler que son comportement touche vos valeurs.


​-Encouragez votre enfant à être honnête. Mentionnez-lui que vous reconnaissez qu’il n’est pas toujours facile de dire la vérité et que les conséquences peuvent « faire peur ». Il est vrai qu’avouer ses torts peut demander beaucoup de courage. Ainsi, lorsque votre enfant admet son mensonge, n’hésitez pas à souligner que vous appréciez son honnêteté et que son comportement vous encourage à diminuer la conséquence prévue.


- ​Certaines interventions sont aussi à éviter puisqu’elles peuvent avoir tendance à maintenir le comportement et à entrainer d’autres conséquences. Il est déconseillé de trop réagir et de punir de façon exagérée. Vous risquez d’augmenter la peur d’être puni chez l’enfant, ce qui pourrait contribuer à maintenir les mensonges. Ne tentez pas d’obtenir des preuves en positionnant votre enfant dans une situation qui l’incitera à mentir. En agissant ainsi, vous l’encouragez à reproduire le geste de nouveau. N’oubliez pas que votre enfant peut mentir puisqu’il n’a pas confiance en lui ou bien par honte d’un comportement. Le traiter de menteur est, bien entendu, à proscrire. Vous ne voulez sûrement pas lui faire porter cette étiquette et nuire à l’estime qu’il a de lui-même.


N’oubliez pas, vous êtes un modèle pour votre enfant. L’une des meilleures façons d’encourager son honnêteté est bien sûr en lui donnant l’exemple! :)


Isabella Maciw, ps.éd.

L’effet papillon

Service de psychoéducation




Références :

  • Vallières, S. (2009) Les Psy-trucs pour les enfants de 3 à 6 ans. Montréal : Les Éditions de L’homme.

  • Saint-Maurice, C. (2011) être parent, c’est du sport! Guide pour parents essoufflés, 6-11 ans. Québec : Septembre éditeur.

  • Naître et grandir, Le mensonge chez l’enfant : naitreetgrandir.com

  • Maman pour la vie : Les petits et grands mensonges des enfants : mamanpourlavie.com

Posts Récents