L’estime de soi chez les enfants

« L'estime de soi est une attitude intérieure qui consiste à se dire qu’on a de la valeur, qu'on est unique et important. C'est se connaître et s'aimer comme on est avec ses qualités et ses limites. C'est s'apprécier et s'accepter comme on est. » [1]

Le développement de l’estime de soi commence dès la petite enfance. Les enfants découvrent petit à petit tout ce qu’ils sont capables d’accomplir! La perception de soi se modifie et se consolide selon les expériences vécues. La présence d’une bonne estime de soi chez l’enfant est un facteur de protection important pour l’aider à affronter les difficultés. Ce jeune aura souvent plus de facilité à développer de bonnes stratégies pour braver les obstacles qui se présenteront. Au contraire, un enfant qui développe une perception négative de soi manquera souvent de confiance en ses habiletés et baissera rapidement les bras lorsqu’il rencontrera un défi. Cet enfant pourrait apprendre que les efforts ne valent pas le coup, car il sait que de toute façon il risque fortement d’échouer.


Le parent joue un rôle considérable dans le développement de l’estime de soi chez l'enfant. La présence d’un environnement sécurisant dès la naissance et l’établissement d’une relation de confiance sont des éléments qui y contribuent. Le parent est souvent le tout premier modèle de confiance en soi de l’enfant. Un parent confiant et respectueux apprend à son enfant à s’accepter et à accepter les autres. Il lui montre l’exemple par la confiance et le courage dont il fait preuve lorsqu’il fait face à différentes situations du quotidien.


Les enfants et les adolescents ont besoin de se sentir valorisés et soutenus par leurs parents. Les nouveaux défis et les difficultés peuvent parfois être source de frustration et de déception. Les commentaires positifs et les mots d’encouragement contribuent à augmenter leur sentiment de confiance et de compétence. N’hésitez pas à souligner leurs bons coups, mais aussi leurs beaux efforts! Ne mettez pas de côté les « petits tannants »! Ils reçoivent souvent beaucoup d’attention pour leurs mauvais comportements et nous avons parfois tendance à les oublier lorsque tout va bien!


Il est normal que les parents souhaitent que leurs enfants réussissent! Néanmoins, les attentes trop élevées de certains risquent toutefois d’augmenter l’anxiété chez l’enfant et peuvent nuire à son sentiment de compétence. Il est souhaitable de fixer des attentes réalistes et adaptées à l’enfant ce qui aura pour résultat de susciter sa motivation et d’augmenter son sentiment de réussite!


La perception et la réaction du parent par rapport aux erreurs et aux difficultés sont aussi importantes dans le développement de l’estime de soi. Le parent peut guider l’enfant à développer une vision positive de l’erreur et lui démontrer comment il peut apprendre de celle-ci. Il faut éviter de dramatiser et de mettre trop d’accent sur les erreurs. Nous en commettons tous! Elles nous offrent une chance de nous reprendre et d’essayer de nouveau!


Chaque enfant a une valeur unique! Par vos paroles et vos actions, vous pouvez l’aider à s’épanouir!


Isabella Maciw, ps.éd.

L’effet papillon

Service de psychoéducation


Sources :

[1] Défintion de l'estime de soi extraite du site acsm-ca.qc.ca

Source: C.A.P. Santé Outaouais. Votre guide d'animation Mieux-être en tête, 1994. SCRIPTOGRAPHIC COMMUNICATIONS LTD, Ce que vous devez savoir sur l'estime de soi, 1989. FORTIN, BRUNO. Intervenir en santé mentale

Duclos, G. (2010). L’estime de soi, un passeport pour la vie. Montréal : Éditions du CHU Sainte-Justine.

Naître et grandir: naitreetgrandir.com

Maman pour la vie: www. mamanpourlavie.com

Posts Récents
Archives